Le projet proposé est une maison unifamiliale isolée qui sera construite sur un terrain pentu situé sur la rue Quinlan pour une famille de quatre. Nos clients visent avec cette maison l’obtention de la certification Passive House de l’institut américain PHIUS.

Le terme Passive House fait référence à un standard de construction ultraperformant favorisant l’efficacité énergétique, le confort et la durabilité des bâtiments. Développé il y a un peu moins de 30 ans en Allemagne par la Passivhaus Institut, la norme permet entre autres de réaliser des économies d’énergie de chauffage et de climatisation d’environ 80%. Les principes de base de la norme sont simples : une enveloppe très étanche à l’air et bien isolée, un échangeur d’air avec récupérateur de chaleur efficace et une conception favorisant le chauffage naturel du bâtiment avec des fenêtres apportant plus de chaleur qu’elles n’en perdent. Dans le cas du projet Quinlan, nos clients ne veulent pas se limiter aux critères de la certification. Ils veulent aussi promouvoir les meilleures pratiques en matière d’efficacité énergétique et de développement durable. Le projet prévoira donc l’installation ultérieure de panneaux solaires au toit et un chauffe-eau solaire pour la piscine.

La maison en « L » sera orientée plein sud pour favoriser l’ensoleillement et les vues panoramiques qu’offre le terrain. Une petite piscine creusée sera construite dans le creux du « L ». La forme de la maison a pour objectif d’en diminuer le volume visible le plus possible. En construisant en rez-de-jardin la partie arrière du bâtiment, et en optant pour une pente de toit qui suit celle du terrain, la maison reste discrète de la rue. La construction sur trois niveaux (en paliers) avec le garage au sous-sol permet quant à elle de minimiser le plus possible les murs de soutènement visibles.

Le projet est encore en phase de conception. Sa construction est prevue pour le printemps 2019.

Maison passive Quinlan

Type: Résidentiel

Lieu: Bromont

Année: Printemps 2019

Équipe: Francis M Labrecque, Jérôme Codère